Benoît Gauthier - Hydrosmose

Benoît Gauthier - Hydrosmose

Un poème dont les vers poussent et se développent au fur et à mesure du temps, un petit poème d'une vingtaine de centimètres ou un poème plus grand, de quelques mètres, qui monte vertical du sol et s'élance, un poème tout vert, de tant de verts, de nuances de vert, de blanc, de couleurs, de mousses et de fougères, de tant de plantes et de fleurs aussi parfois, des jardins, iris, azalées, hemerocalis, framboisiers, groseilliers, rosiers, spirées, gouras, camélias, cerisiers à fleurs, bambous et tant d'autres...

 

Benoît Gauthier (www.hydrosmose.fr) est spécialisé en design végétal : cloisons, colonnes, murs végétaux(*) et objets végétalisés (**)

Il y a tellement à dire sur le travail de Benoît...Diplômé en Design Produit de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Toulouse, Benoît Gauthier est avant tout un créateur qui allie formidablement la technique et la poésie.

 

Dessinateur de jardins et de plantes (magnifiques croquis), il présente à Ôz Arts du Jour un travail plus petit qui pousse, se développe et se transforme de semaines en semaines. C'est que Benoît, après avoir étudié le bonsaï, kokedama (boule de mousse où poussent des plantes), l'aquascaping (paysages immergés en aquarium), développe une gamme de micro paysages qui continuent de se développer et de s'épanouir. C'est micro paysages sont de la poésie et c'est en pensant à eux que je commençais cette page. Des semis, des graines ou de petites boutures que Benoît fait pousser chez lui sur une pierre choisie et entourée amoureusement de terre, l'art du bonsaï avec des plantes qui ne sont pas en usage dans cet art, un flacon de verre, une pipette, des feuilles qui apparaissent, des couleurs qui se forment, des tiges qui se frayent un chemin, des fougères minuscules qui escaladent et recouvrent une terre où il n'y avait rien il y a seulement quelques jours, la tige va dépasser du flacon, des feuilles rouges naissent qui accompagnent la tige verte à 2 cm de là dans un paysage de jungle ou de roman fantastique ; on guette presque la licorne d'un demi pouce que l'on imagine tout près. La respiration douce et silencieuse de cet univers que l'on découvre d'autant mieux qu'on le contemple et qui fait penser aux peintures de Roger Dean qui peignait les pochettes du Groupe Yes dans les années 70 et si vous ne connaissez pas, c'est l'occasion de découvrir. Si je vous en parle avec tant de chaleur, c'est que j'aime m'y plonger.

 

…C'est un moment de calme, de douceur et de sérénité que nous pouvons y vivre. Mettons par exemple que vous êtes chez vous, vous avez un coup de téléphone à passer à vous savez qui pour lui dire vous savez quoi. Vous ne savez pas comment lui dire que les étoiles qui tombent du ciel ont plus la couleur de l'hiver que celle du printemps que vous aimez tant. Vous aimeriez que le Bon Dieu vous envoie un peu de soleil pour embrasser, vous savez qui, vous savez comment. Oui mais voilà, le soleil est là mais il ne brille pas et les couleurs de l'hiver commencent à sentir la fin du monde. Vous êtes assis à votre table où justement vous avez posé l'un de de ces micro paysages et voilà que vous le regardez. Alors vous voyez ce visage, vous savez lequel, qui vous sourit, vous savez depuis quand. Tranquillement, votre regard se laisse submerger par ces feuilles, ces fleurs aussi parfois et le visage vous sourit et le coup de fil, vous le passez devant le paysage. Les mots sortent tranquillement car tandis que vous parlez, vous ne cessez de regarder. Les mots sortent tranquillement, vous comprenez, on vous comprend et quand la conversation est finie, le paysage est toujours là. Au moment qui vous effrayait, vous avez remarqué cette feuille que vous n'aviez pas vue et dont vous jureriez qu'elle n'était pas là, il y a deux jours encore; et le moment qui vous inquiétait, vous l'avez abordé sans vous en rendre compte et vous l'avez traversé sans encombre.

La déclaration d'amour à l’univers entier qui ouvre alors votre cœur contient la promesse du jardin qui pourrait tenir dans votre main.

Et quand la porte s'ouvre et qu'entre vous savez qui, vous voilà rayonnant, j'allais dire rayonnante, de tranquillité.

Merci petit jardin.                                                                                                        (Texte de Patrick Payré - Mai 2017)

* Place de la Mairie à Blagnac, CPCA Midi-Pyrénées, EPAHD Ste Monique à Toulouse, Pharmacie, chambres d'Hôtes et Hôtels, Salon de coiffures, INPI Midi-Pyrénées, Jardins, etc.

**Ôz Arts du Jour, Toulouse