Corinne Millet

Corinne Millet

De la terre à l'évocation d'une énergie

Travailler la terre et reprendre les bases, suivre le fil qui se déroule à cette jonction de la terre et du feu, du concret et du subtil.

J’utilise surtout la porcelaine, avec ces connotations de fragilité, de perfectionnement d’une certaine brutalité liée à la terre, je la modèle, imposant une structure pour dévoiler les différentes forces qui la sous-tendent : avec une superposition de lames fines révéler un mouvement, évoquer le végétal et sa croissance potentielle. Il s’agit donc de rendre palpable ces énergies, utiliser la terre, durcie par le feu et suggérer les différents états implicites, contraindre la porcelaine, révéler sa densité, son tendu, intégrer la faille, le point de rupture.